Eglise paroissiale Saint André

L'église paroissiale Saint André est bénie en 1836. Elle est construite plus au nord que l'ancien édifice du 17e siècle, très endommagé à la Révolution. Le clocher-porte date, lui, de 1847.
Construite avec peu de moyens et sans architecte, elle d'un style néoclassique tardif. Seul le triolobe du portail ouest est de style néogothique. Les vitraux, mis en place par Van Guy de Tours, datent de 1965.
L'édifice est en forme de croix latine, prolongé à l'est par une sacristie.
 


Dans le choeur, une Résurrection peinte par Pobeguin en 1859 habille le centre du retable monumental. De part et d'autre, les statues de Saint André à gauche et Saint Isidore le laboureur à droite sont posées dans des niches.




Le bras sud abrite une statue de Notre-Dame de Lourde et une représentation de Saint-Goal datée par une inscription sur sa base de 1575.

Le bras nord du transept est dédié à Saint Sébastien. Au-dessus de l'autel, un tableau daté de 1777 représente le martyre du saint.


En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.