Lutte contre les taupes : formation gratuite pour les ploemelois

Taupe.jpg

Formation collective aux techniques de piégeage
Durée : une demi-journée.
Tarif : gratuit pour les ploemelois



FDGDON Morbihan
8 Avenue Edgar Degas
CS 92110
56019 VANNES Cedex
02 97 69 28 70

FDGDON 56.png



Lutte contre les chenilles processionnaires du chêne

Chenilles_processionnaire_ligne.jpg

 Campagne de traitement biologique préventif
proposé par FDGDON


Si vous souhaitez une intervention de la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles, vous pouvez télécharger le document ci-contre.

Il est à retourner (chèque joint à l'ordre de la FARAGO Bretagne)  :
Jusqu'au 28 mars 2022 : à la mairie de Ploemel
Jusqu'au 2 avril 2022 : directement à la FDGDON à l'adresse suivante :

FDGDON Morbihan
8 Avenue Edgar Degas
CS 92110
56019 VANNES Cedex


Lutte contre le frelon asiatique

Frelon asiatique.jpg

Retrouvez ci-dessous les coordonnées des désinsectiseurs référencés par la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles pour la destruction des nids de Frelons Asiatiques.

FDGDON 56.png

RECOMMANDATIONS

 

Le piégeage des fondatrices ou futures reines de Vespa velutina 
L’intérêt du piégeage au printemps est de permettre la capture d’un grand nombre de femelles fécondées (reines) capables de construire et développer un nid. Les relevés réalisés dans le Morbihan pour une étude menée depuis 2016, en partenariat avec le MNHN, l’ITSAP, la FDGDON et quelques référents, montrent que les communes réalisant un piégeage collectif et bien organisé sur l’ensemble de leur territoire ont impacté le développement de l’espèce (diminution du nombre de nids).Un renforcement du piégeage dans les villes (zones très fréquentées par les fondatrices) par les agents communaux et particuliers est, de nouveau, conseillé.

Type de piège :
Qu’il soit de fabrication artisanale (piège bouteille) ou acheté dans le commerce, le piège utilisé pour capturer les reines de frelons asiatiques doit être le plus sélectif possible. Afin d’éviter la noyade des insectes non ciblés et utiles, il est fortement conseillé de mettre au fond du piège une grille, des galets, des gravillons … et de percer des trous de sortie ou interstices de 5 à 5,5 mm entre la chambre de piégeage et l’entonnoir, de manière à laisser s’échapper les insectes de taille inférieure et non ciblés. Afin de rendre le piège encore plus sélectif, mettre à l’entrée du piège un bouchon percé à 9-10 mm de diamètre permettra de limiter l’entrée des insectes plus gros (frelons communs, papillons, …). Placer également une protection au-dessus de l’entonnoir pour éviter que le piège se remplisse d’eau (Cf. annexe : fabrication d’un piège).
 
Appât conseillé dans le piège
A défaut d’existence sur le marché d’une capsule à phéromone spécifique pour attirer le frelon asiatique, les appâts sucrés, additionnés d’alcool, sont relativement efficaces :
Exemples :
- 2/3 bière (alcoolisée) + 1/3 de sirop de fruit rouge (cassis, framboise, …)
- Le « panaché » semble également bien fonctionner (un minimum d’alcool est nécessaire pour repousser les abeilles – un rajout de vin blanc est alors nécessaire) 
L’attractif, à base d’extraits de plantes, commercialisé par Véto pharma, semble être également relativement efficace. 
Pour une meilleure efficacité, il est conseillé de changer le mélange tous les 8 – 10 jours et d’y laisser quelques frelons asiatiques, cela attire les autres.

Date de pose des pièges :
Début Avril à fin Mai (fondatrices)
Les pièges installés en dehors des ruchers seront placés dès début Avril (une température de 12-15° est, néanmoins nécessaire pour que les reines ou fondatrices soient en activité) et retirés fin Mai pour éviter de capturer les espèces autochtones. De plus, les reines, après cette période, restent en général dans les nids (ponte). Pendant cette période, un temps beau et chaud sera plus propice au piégeage.
Le piégeage d’automne, période au cours de laquelle on pourra trouver certes des jeunes reines, mais aussi des mâles, des femelles stériles, des ouvrières, est beaucoup moins intéressant pour limiter la population de l’année suivante. Nous déconseillons donc à la population de piéger durant cette période. Cette restriction ne s’applique pas aux apiculteurs qui, eux, piègent dans le but de protéger les ruches.

Emplacement conseillé des pièges :  
Il est recommandé de placer les pièges préférentiellement à proximité :
- des composteurs ménagers,
- des arbres et arbustes à fleurs,
- du rucher ou de l’emplacement de stockage du matériel apicole pour l’apiculteur,
- à proximité des lieux propices à l’hivernage des fondatrices (bâtiments anciens, tas de bois,… ).
 
Pour plus d’information : http://www.fredon-bretagne.com/fdgdon-morbihan/frelon-asiatique/